LES PENSÉES DE L’INVISIBLE | Collection

Comment le désir nous rend aveugle. | #48

8 Mai 2020 | LES PENSÉES DE L'INVISIBLE | Collection

Ce que beaucoup interprètent comme de l’amour n’est qu’une grande violence.

#48 – Lorsque l’on a peur de perdre quelqu’un, que l’on a le désir de le garder, nous agissons avec violence sur cette personne sans le voir, car nous sommes aveuglés par notre désir.

Lorsque nous avons le désir de réussir dans notre travail, nous sommes violents envers d’autres, nous les ignorons, les utilisons, pour évoluer dans notre carrière et sommes aveugles du mal que nous faisons.

Lorsque nous avons le désir d’aider quelqu’un, nous le poussons à faire ce qu’il n’est pas, car nous le voulons autrement, et nous sommes aveugles de notre absence d’écoute, de notre autorité.

Lorsque nous voulons le meilleur pour nos enfants, nous les poussons à réussir sans nous soucier de ce qu’ils sont vraiment.

Je pourrais écrire un livre entier sur l’aveuglement que produit le désir, la peur et le sentiment amoureux.
Ce que beaucoup interprètent comme de l’amour n’est qu’une grande violence.

Patrice Bailly

#48 – Lorsque l’on a peur de perdre quelqu’un, que l’on a le désir de le garder, nous agissons avec violence sur cette personne sans le voir, car nous sommes aveuglés par notre désir.

Lorsque nous avons le désir de réussir dans notre travail, nous sommes violents envers d’autres, nous les ignorons, les utilisons, pour évoluer dans notre carrière et sommes aveugles du mal que nous faisons.

Lorsque nous avons le désir d’aider quelqu’un, nous le poussons à faire ce qu’il n’est pas, car nous le voulons autrement, et nous sommes aveugles de notre absence d’écoute, de notre autorité.

Lorsque nous voulons le meilleur pour nos enfants, nous les poussons à réussir sans nous soucier de ce qu’ils sont vraiment.

Je pourrais écrire un livre entier sur l’aveuglement que produit le désir, la peur et le sentiment amoureux.
Ce que beaucoup interprètent comme de l’amour n’est qu’une grande violence.

Patrice Bailly