LES PENSÉES DE L’INVISIBLE | Collection

Parler d’amour… | #13

20 Mai 2020 | LES PENSÉES DE L'INVISIBLE | Collection

Une personne peut parler d’amour, lorsqu’elle expérimente cette réalité que le monde est en elle, qu’il n’existe rien en dehors d’elle.

#13 – Une personne peut parler d’amour, lorsqu’elle expérimente cette réalité que le monde est en elle, qu’il n’existe rien en dehors d’elle. Avant ça, elle connaît la dualité et la souffrance, la peur, le désir. Lorsque vous savez que tout est en vous, qu’il n’existe rien au dehors, alors vous ne pouvez plus avoir peur ou désirer, pour la simple et bonne raison que ce n’est pas possible. Que désirer, puisque rien n’est au dehors de vous ? De quoi avoir peur, puisque tout est en vous ?

Pourtant, oui, avant cela, vous pouvez désirer et avoir peur. Cela vient du fait de vous être oublié, de vivre dans l’ignorance de Soi. Tant que vous connaissez la solitude, ou que vous faites ce qu’il faut pour l’éviter, alors vous êtes en dehors du monde. C’est ce que l’on nomme ego ou orgueil ou dualité. Tant que vous n’avez pas trouvé le bonheur dans la solitude, bonheur qui est la fin de la solitude et qui mène à l’amour authentique des autres, alors vous n’avez pas vu que le monde est en vous.

Patrice Bailly

#13 – Une personne peut parler d’amour, lorsqu’elle expérimente cette réalité que le monde est en elle, qu’il n’existe rien en dehors d’elle. Avant ça, elle connaît la dualité et la souffrance, la peur, le désir. Lorsque vous savez que tout est en vous, qu’il n’existe rien au dehors, alors vous ne pouvez plus avoir peur ou désirer, pour la simple et bonne raison que ce n’est pas possible. Que désirer, puisque rien n’est au dehors de vous ? De quoi avoir peur, puisque tout est en vous ?

Pourtant, oui, avant cela, vous pouvez désirer et avoir peur. Cela vient du fait de vous être oublié, de vivre dans l’ignorance de Soi. Tant que vous connaissez la solitude, ou que vous faites ce qu’il faut pour l’éviter, alors vous êtes en dehors du monde. C’est ce que l’on nomme ego ou orgueil ou dualité. Tant que vous n’avez pas trouvé le bonheur dans la solitude, bonheur qui est la fin de la solitude et qui mène à l’amour authentique des autres, alors vous n’avez pas vu que le monde est en vous.

Patrice Bailly