Question/réponse | #06

2 Oct 2020 | QUESTIONS/RÉPONSES | Collection

Citations

Bonjour,

je vous lis depuis plusieurs années et je fais le pas aujourd’hui de vous écrire. Voilà, au début de notre rencontre, mon mari et moi étions dans l’euphorie, sur un nuage. Mais aujourd’hui, je me sens vide, sans envie, sans danse en moi comme vous dites, sans joie. Comme si ma vie est devenue banale. J’ai tout ce que j’ai voulu, mais je ne suis pas heureuse. Je me sens stressée, comme un robot, j’attends que ça passe. Je fais ce que j’ai à faire, je m’occupe pour ne pas penser. Pouvez-vous me dire quelque chose Patrice ?

Merci ! Hélène, 35 ans

Bonjour Hélène,

Si l’amour devient un « connu », une habitude, s’il est mental, un but, alors il meurt. Si la flamme est morte, parce que votre mental a tué votre cœur, c’est terminé. Parfois je reçois des jeunes couples comme vous, ils me disent qu’au début il y avait cette flamme, puis, ils ont tout mis dans leur tête comme une histoire, et la flamme est partie.

Maintenant, ils savent qu’ils s’aiment, l’homme sait qu’il a une femme, une maison, qu’il a réussi sa vie.
Maintenant il n’y a plus d’émerveillements, de surprises, de risques. L’amour n’est plus qu’une tombe, un ennui satisfaisant.

Puis un jour, vous vous réveillez, et vous voyez ces années derrière vous, sans vie, ce temps perdu.Voilà pourquoi je dis de vous séparer du mental maintenant et de vivre. Votre vie est à découvrir instant après instant. Tout est toujours neuf, nouveau. Votre mari est inconnu, il est à vivre maintenant, à aimer comme il est. C’est une danse ensemble à réaliser. Si vous voulez garder l’amour dans votre couple, vous devez rester vigilante, disponible à l’instant, vous devez détruire le « connu », le « moi », le « lui », le « nous ».

Soyez maintenant ! Soyez ce rien qui est tout ! Tout le reste est faux. Tout le reste est attachement, prison, souffrance. Bon courage Hélène !

Patrice  Bailly