Question/réponse | #11

16 Nov 2020 | QUESTIONS/RÉPONSES | Collection

Citations
Patrice, j’ai du mal à comprendre pourquoi vous dites souvent qu’un travail sur soi est dans la plupart des cas inutile, et qu’il augmente l’ego et l’aveuglement. Pouvez-vous reparler de ça s’il vous plaît ? Je suis perdu. Merci. John, 32 ans
Bonjour John,

Prenons pour comprendre, l’exemple suivant : Une maman veut que sa fille réussisse sa vie. On dit que c’est parce qu’elle aime sa fille et qu’elle veut le meilleur pour elle. Cette maman a son idée sur ce qu’est réussir et ne pas réussir. Ainsi, pour elle, pour que sa fille réussisse sa vie, elle doit la pousser à ce qu’elle corresponde à ce qu’elle pense être « réussir ». Elle ne pourra pas aimer sa fille comme elle est, et encore moins si cela va à l’encontre de ce qu’elle désire pour elle. Aimer véritablement sa fille, c’est l’encourager à être elle-même, à suivre son intuition sans condition. C’est à dire, ne pas avoir d’attentes d’elle, de désirs projetés sur elle. Pour cette maman c’est impossible. Pour y arriver, elle devra se vider de toutes attentes en elle, de toutes pensées, pour être disponible. Sinon, ce qui est en elle de « je veux le meilleur pour toi », « je veux ta sécurité », ne pourra que maintenir un aveuglement, une relation sans amour, une souffrance. De plus, si elle transmet cela à sa fille, elle deviendra comme sa maman (peur, désir), elle confondra elle aussi l’amour et l’attachement (affaire personnelle).

Et bien, si un travail sur soi est un désir de réussir, d’aller mieux, d’être plus joyeux, un concept de « travailler sur soi », alors vous êtes projeté, vous êtes dans le mental, dans la recherche. Alors vous ne pouvez pas être ici et maintenant. Vous ne pouvez donc pas, comme la maman pour sa fille, vous aimer, vous ne pouvez pas vous connaître.

Comment changer alors ? Dans l’aveuglement, vous pensez travailler sur vous comme la maman pense apporter le meilleur à sa fille. Pourtant, pas du tout !

Patrice